Mercredi, les larmes, la colère, la haine pour ces fanatiques qui ont aussi tué mes rêves d'ado et de jeunesse.

J'ai vu mercredi et jeudi les derniers dessins de Cabu parus dans le Canard, alors une autre colère est apparue dans mon ventre, mon coeur, ma tête.

D'abord contre moi-même qui me suis laissé emporter par ce discour d'"union nationale" porté par les politicards.

Mercredi soir, place du Ralliement à Angers, quand un de ces politicards a commencé à entonner la marseillaise il s'est fait vite interrompre par ces cris :

!!!!DES CRAYONS PAS DES CANONS !

Ouf ! Yaena qui ont encore la tête sur les épaules !

Ma colère a monté d'un cran quand parmi ces politicards ils y en avaient qui se posaient la question de la participation du fn à l'organisation de l'hommage...

le fn rendant hommage à Charlie : la pire insulte qui peut lui être fait !!!!

Ma colère a encore monté d'un cran quand j'ai réalisé que tous ces politicards passaient sous silence tout ce que Harakiri puis Charlie avait ou pouvait dénoncer.

S'il ne l'avaient pas fait faut-dire qu'ils auraient eu l'air Con !

Bref la lecture de ce blog sur Médiapart :

http://www.mediapart.fr/journal/france/090115/les-politiques-ont-confisque-la-marche-les-associations-sindignent?page_article=2

et les commentaires

m'ont permis de raisonner ma colère et de vous écrire que :

 Je ne mêlerai donc pas mes pas à ceux des assassins de Rémi Fraisse !!!


Apportons un coup à boire et casser une petite croûte ensemble et laissons cette bande d'hypocrites (qui s'appretent à détruire nos dernières libertés) aller tout seul.

Tu vois ils nous font le même coup qu'en 14, en 47, 54. la suite tu connais ... une petite guerre vite faite pour détruire tous ces tordus !


à bientôt,